Îles de la Société

Les plus belles îles du monde

Un voyage plongée aux îles de la Société est un paradis pour tous les plongeurs amateurs de gros poissons, au millieu d'envoûtant lagons aux couleurs exceptionnelles. Les six îles principales de l’archipel de la Société sont Tahiti, Moorea, Huahine, Raiatea, Tahaa et Bora Bora. Ce sont des îles hautes, au relief accidenté et entourées par un lagon peu profond. Les sites sont localisés à l’intérieur et à l’extérieur du lagon, côté océan.

Les plongées aux îles de la Société sont accessibles à tous niveaux, les lagons sont abrités et les immersions sont plus faciles qu’aux Tuamotu. L’eau est incroyablement claire et chaude, des conditions parfaites pour des vacances plongées de rêve.

Tahiti n’est qu’une étape dans l’itinéraire, contrairement aux autres îles, la plupart des plongeurs sont des résidents habitués. La plongée ne présente pas les mêmes caractéristiques que les autres îles de la Société, on y voit moins de « gros » qu’à Moorea ou Bora Bora où les rencontres avec les requins et les raies sont quasi systématiques. L’attrait se fait sur sa petite faune et sa topographie. Des tombants vertigineux et des failles du plus bel effet. La visibilité est généralement supérieure à 30 mètres sauf après plusieurs jours de pluie, lorsque les eaux du lagon sont chargées de particules déversées par les rivières. L’aquarium sera une parfaite première plongée de réadaptation : l’eau est turquoise, des pâtés coralliens où foisonnent une pléiade de petits poissons et trois épaves : un Cessna et deux goélettes. Vous découvrirez alors en plongée, demoiselles, chirurgiens, cochers, balistes, poissons anges, poissons clowns et papillons dans une eau cristalline.

Moorea se situe juste en face de Tahiti, 10 minutes de vol ou 1 heure de bateau. Petite sœur de Tahiti, elle présente cependant une physionomie totalement différente. Les rencontres avec les espèces pélagiques sont monnaie courante, en particulier les requins. Les baies de Cook et d’Opunohu forment deux échancrures profondes dans le littoral. Le versant océanique du récif se prévaut de massifs coralliens bien développés, qui forment un biotope idéal pour de multiples espèces colorées.