Pemba

Spot incontournable de l'Afrique

L’île de Pemba est située dans l’océan Indien, à 36 km au large de la Tanzanie. Avec Ujunga, Pemba a été réunie à la Tanzanie en 1977. Les 3 îles gardent cependant une certaine autonomie et disposent de leur propre président à la tête du gouvernement révolutionnaire de Zanzibar. Un voyage plongée à Pemba, c’est l'assurance de découvrir l’Afrique dans toute son authenticité : mangroves sur la côte ouest, forêts vierges, eaux d’émeraude bordées de plages désertes.

Les rares touristes et les habitations peu nombreuses ont contribué à maintenir les récifs en très bon état, faisant de certains sites de l’île, les plus beaux de sites de plongée de l’océan Indien. La plongée autour de l’île de Pemba est à couper le souffle ! Les récifs sont intacts et en font l’un des meilleurs sites de plongée au monde. L’eau est en moyenne à 26°C toute l’année et la visibilité va jusqu’à 40 mètres chaque jour. La meilleure période pour un séjour plongée à Pemba est d’octobre à mars, avec une préférence pour octobre où le vent est faible et la mer calme.

Si vous venez pour voir du pélagique vous devez savoir qu’ils aiment l’eau froide. Pour espérer voir du « gros », privilégier les séjours d’août à septembre pour les baleines et de novembre à mars pour les requins baleine même si les observations sont plutôt rares. En plongée à Pemba, vous observerez des carangues, thons jaunes et poissons voiliers. On y croise également 5 espèces de tortues marines : la tortue verte (la plus rependue en Tanzanie), tortue imbriquée, tortue caouanne, tortue olivatre, et la tortue luth. Entre décembre et avril, durant la mousson, les tortues viennent pondre sur l’île de Misali au nord-est de Pemba. Pour les amateurs de snorkeling, Pemba offre également de très beaux spots.

Les jardins coralliens durs et mous, avec des formes jamais vues et captivantes qui attirent de nombreux poissons et autres espèces marines. Vous découvrirez ainsi en voyage plongée à Pemba l’étonnant corail laitue du lagon et une foule d’invertébrés : des nudibranches de toutes couleurs, jaunes, bleus, rayés brun ou rouge portant ainsi le joli nom de « danseuse espagnole ». 

La côte Est requiert un très bon niveau de plongée en raison des profondeurs et des courants forts. Pour les plongeurs expérimentés, rien de tel qu’une plongée le long d’un tombant ou une dérivante en survolant les montagnes marines aux profils variés de « swiss reef ». Vous aurez ainsi de grandes chances de croiser en séjour plongée à Pemba de grands pélagiques et des tortues.