Observer les baleines à bosse en Polynésie française

La Polynésie Française est une destination prisée par les plongeurs et voyageurs du monde entier, mais pas seulement : de nombreux cétacés apprécient eux aussi les eaux turquoise de l’océan Pacifique.

Publié le 05/05/2022

En Polynésie, autrement dit au bout du monde, la diversité aquatique est à son paroxysme. Et pour cause : il est possible d’y observer plus de huit mille espèces sous-marines évoluant dans divers environnements allant du lagon, au récif pour finir en haute mer. Parmi ces très nombreuses espèces, les plus convoitées à l’observation restent sans nul doute les cétacés. Avec seize espèces de baleines et dauphins recensées dans ce sanctuaire marin, on comprend pourquoi la destination est une sélection de choix pour toute personne désirant côtoyer les mammifères marins au plus près. Aujourd’hui, nous vous proposons un petit focus sur les impressionnantes baleines à bosse, ça vous dit ?

Ou-observer-les-baleines-Polynesie

Découvrons ensemble les meilleurs spots de Polynésie française pour observer les baleines à bosse. 

La longueur totale des côtes de la Polynésie française est supérieure à 2500km, une immensité ! D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que la baleine à bosse, pouvant mesureur jusqu’à 15 mètres de long, se rend sur ces côtes pendant la saison des amours. Pour l’histoire, ces géantes des mers tiennent leur nom de la bosse de graisse située sur leur nageoire dorsale. Leurs deux nageoires pectorales peuvent faire jusqu’à six mètres de long, soit le tiers de leur corps, un record ! Plutôt amateurs d’eaux froides polaires, les baleines vivent la majorité de l’année dans les eaux du monde entier, notamment dans l’océan Antarctique. 

Nager-avec-baleines

Elles migrent en direction des eaux tropicales ou subtropicales, comme en Polynésie française, pour se reproduire. De ce fait, et en choisissant la bonne période, il n’est pas rare d’admirer une baleine à bosse avec son baleineau de début juillet à début novembre dans cette région du globe. En tout et pour tout, ce ne sont donc pas moins de treize mille kilomètres aller-retour qu’elles parcourent pour donner naissance à leurs baleineaux en toute sécurité, loin de leurs prédateurs naturels, comme les orques par exemple. Pour l’anecdote : leur migration représente la plus grande jamais observée chez les mammifères et ce périple fastidieux est reproduit chaque année. Au cours de sa vie, oscillant entre 45 à 50 ans, la baleine à bosse est capable de parcourir plus d’un million deux cent mille kilomètres à travers le monde, une vraie globe trotteuse.

Plonger-avec-baleine-Polynesie 
Vous l’aurez donc compris, la mégaptère (c’est son autre nom) met bas loin de son habitat traditionnel. La période de gestation de la baleine à bosse est de onze à douze mois. La mère met ensuite bas et allaite son baleineau pendant plus d’une année. Le sevrage se fait pendant la période estivale de nourrissage, de nouveau dans les eaux froides. Cette espèce de baleine se nourrit de la même manière que toutes les baleines à fanons, c’est-à-dire de planctons, de krills, de petits poissons tels les sardines, harengs, maquereaux, capelans ainsi que quelques céphalopodes de petite taille, elle trouve donc généralement tout son bonheur en haute mer.

Chaque année, les baleines à bosse mettent généralement bas en septembre dans les îles de la Société, à Tahiti, Moorea ou à Rurutu, dans les îles Australes. Si vous vous rendez en Polynésie française à cette période-là, vous pourrez faire partie des quelques chanceux à assister à la naissance d’un baleineau. La Polynésie française est considérée comme l’une des destinations les plus agréables et surtout des plus propices pour l’observation des baleines (aka le whale watching !). Parmi tout ce chapelet d’îles et d’archipels, quels spots sont les meilleurs spots que nous pouvons vous conseiller pour vivre un instant vraiment hors du temps ? 

Ou-observer-baleines-Polynesie

Selon nous, le meilleur moyen d’observer les baleines à bosse en Polynésie française est le snorkeling (d’ailleurs, il s’agit de la seule pratique autorisée). Les deux endroits les plus incontournables, qui sont aussi les plus connus pour observer les baleines à bosse, se situent au large de Moorea et de Tahiti. Toujours accompagné de professionnels, vous partirez à la découverte de ces géantes des mers en commençant par le repérage de leur souffle dans les airs. L’eau git comme un geyser, jusqu’à 6/7 mètres de haut, et est visible jusqu’à plusieurs kilomètres à la ronde. Pour ceux qui seront équipés de jumelles, il sera aisé de repérer les mâles qui bondissent hors de l’eau. En effet, pendant la saison des amours, les mâles effectuent de somptueuses parades pour impressionner les femelles. Leur saut est particulièrement incroyable, les mâles peuvent sauter jusqu’à cinq mètres au-dessus de l’eau ! Ils frappent également l’eau avec leurs immenses nageoires pectorales et chantent, tout ça dans le seul but de conquérir la femelle de leur rêve <3. Leur chant dure en général trois quart d’heure, mais le mâle peut pousser la chansonnette pendant des heures voire des jours. Les chants sont structurés avec neuf unités sonores comme une langue parlée et font l’objet de nombreuses études scientifiques. Communément on surnomme également la baleine à bosse « Cantatrice des océans ».

Baleines-Polynesie-française

Au large de Rurutu, un site plus confidentiel que Tahiti et Moorea, les baleines sont observées et repérées depuis plusieurs décennies aux jumelles. Une fois les baleines repérées, une mise à l’eau très encadrée est autorisée. Sachez cependant que celle-ci n’est pas autorisée si les baleines sont en migration et il est interdit de trop s’approcher d’elles. Vous devez attendre que les animaux viennent à vous pour les observer de près et les moniteurs sont très stricts (et tant mieux) sur cette pratique. En effet, il a été prouvé que les bateaux et nageurs font ressentir une certaine pression aux baleines, ce qui peut nuire à leur reproduction et provoquer un changement de comportement de l’animal. Une fois dans l’eau, vous pouvez profiter des mégaptères barbotant dans les eaux chaudes, dormant, chantant et éduquant leurs nouveaux nés.

Visiter-Rurutu

Concentrons-nous à présent sur un must méconnu, l’île de Rurutu. Basée à six cents kilomètres de Tahiti, Rurutu se situe au cœur des îles Australes. Ce bout de terre sauvage de 33km² est protégé par un grand récif et un somptueux lagon. Depuis de nombreuses années, les baleines jouent un rôle important dans la vie des habitants de Rurutu. Ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée « l’île aux baleines ». Aujourd’hui, elles permettent à la petite île de développer son attractivité touristique et aux quelques deux mille quatre cents habitants de mettre en avant leur savoir-faire. L’île bénéficie d’un climat plutôt tempéré, ce qui permet de cultiver du café, des pamplemousses, des citrons, du taro, des litchis et des oranges facilement. Également, elle bénéficie d’une géologie unique. Vous pouvez découvrir sur l’île Rurutu des falaises abruptes, des grottes de stalactites et stalagmites sans oublier des plages magnifiques. Le savoir-faire et l’artisanat de Rurutu sont typiquement polynésiens. Les habitants y confectionnent de très beaux chapeaux, paniers et tifaifai (une grande pièce en tissu aux motifs fleuris et colorés, spécialité de l’île).

Visiter-Polynesie-Française

Vous l’aurez compris, un voyage en Polynésie française est donc l’occasion rêvée de profiter des baleines à bosse, ces mammifères aussi imposants qu’intrigants. Grâce à un safari plongée aux Îles de la Société avec Subocea, soyez assuré de vivre une expérience unique et rencontrez d’autres espèces impressionnantes comme le requin tigre ou le requin de récif. Vous allez adorer la Polynésie ;).



Autres actualités